Les 10 outils & fournitures indispensables pour relooker un meuble

Vous avez envie de donner un coup de jeune au vieux buffet de votre grand-mère ou à vos meubles d’étudiant mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Relooker un meuble est une opération assez simple à condition d’avoir les bons outils. Voici les 10 outils indispensables pour relooker vos meubles. Tous ne sont pas sophistiqués, en effet ma petite liste va du chiffon à la ponceuse excentrique en passant par les pinceaux…Bien-sûr, en fonction de vos ambitions et des transformations que vous voudrez effectuer, vous pourrez être amené à avoir besoin d’autres outils. Il s’agit ici d’une liste d’outils et objets basiques, ceux dont vous vous servirez pour tous vos projets.

Si vous n’avez pas encore trouvé le bon meuble à relooker, retrouvez ICI Mes meilleurs adresses pour acheter des meubles d’occasion.

1 – Une ponceuse

Une bonne ponceuse – C’est l’un des outils les plus importants quand on se lance dans le relooking de meubles. Tout meuble d’occasion devra d’une manière ou d’une autre être poncé avant d’être relooké. J’ai utilisé la ponceuse orbitale de chez Bosch et je suis satisfaite du résultat En revanche, les disques tendent à ne pas bien tenir attachés et il faut les changer souvent. C’est pourquoi je recommande plutôt la ponceuse orbitale De Walt pour laquelle j’ai eu de meilleurs retours d’expérience. Elle est puissante sans provoquer de vibrations excessives au niveau de la main. Elle convient pour la plupart des travaux de ponçage de meubles. Un sac à poussière collecte une partie de la poussière émise, ce qui limite les dégâts au niveau de la poussière.

Petite mise à jour sur la ponceuse Bosch: J’ai fini par la renvoyer au SAV d’Amazon et j’en ai reçu une nouvelle en quelques semaines. Les frais de retour ont été pris en charge par Amazon, donc rien à dire du côté du service d’Amazon. Depuis, je n’ai plus ce problème donc je peux réellement maintenant conseiller la ponceuse excentrique Bosch.

Même avec une ponceuse dotée d’un sac à poussière, je vous conseille de poncer dehors ou dans un local bien ventilé et de porter un masque. Impossible de poncer sans faire de poussière, beaucoup de poussière…

L’achat d’une ponceuse est le plus gros investissement du relookeur de meubles débutant. Bien-sûr, vous pouvez commencer par acheter une petite ponceuse triangulaire pour une trentaine d’euros. C’est ce que j’ai fait. Mais vous gagnerez du temps et obtiendrez un meilleur résultat avec une ponceuse plus performante. Si vous voulez relooker plusieurs meubles, prévoyez donc une bonne ponceuse.

2 – Du papier de verre

Le papier de verre – Je n’ai pas de marque particulière à recommander. Je vous conseille néanmoins d’avoir différents grains en stock en fonction du niveau d’abrasion souhaité. Généralement, j’utilise du papier de grain 80, 120, 180 et 220. Le chiffre indiqué exprime la densité de grains sur le papier. Plus le nombre est grand, plus le nombre de grains sur une surface donnée est important. Les grains sont donc plus fins et le papier moins abrasif qu’un papier à gros grain. On commence donc le ponçage avec un papier de grain 60 et on finit avec un grain fin pour une finition lisse. Si vous avez acheté une ponceuse excentrique, vous allez avoir de disques abrasifs ronds que vous fixerez sur votre ponceuse. Pour le ponçage à la main, un bloc de ponçage et des feuilles de papier abrasif rectangulaires sont très utiles.

Ponçage des arrêtes pour donner un effet vieilli avec un papier à grain très fin

3 – Un bon nettoyant

Un produit nettoyant – La plupart des meubles qui atterrissent entre mes mains sont couverts de poussière et autres saletés. Mon produit nettoyant de base est tout simplement un mélange d’eau et de vinaigre blanc. Moitié eau, moitié vinaigre et c’est parti! En cas de meuble particulièrement encrassé, je peux utiliser du savon noir ou de la lessive Saint Marc. Veillez à toujours adapter le produit nettoyant au support. La lessive Saint Marc, par exemple, n’est pas du tout adapté aux meubles en chêne. Retrouvez ICI tous mes conseils pour nettoyer en profondeur vos meubles avant de les relooker.

Nettoyage d’un meuble avant son relooking

Surtout ne tentez pas de relooker un meuble sans l’avoir au préalable nettoyé en profondeur. C’est une question d’hygiène d’abord mais aussi une question de résultat. La peinture n’adhérera pas sur un support encrassé et poussiéreux.

4 – Enduit de rebouchage pour bois

Un tube d’enduit de rebouchage pour bois – Les meubles anciens présentent généralement des petits trous qu’il convient de reboucher avant de les peindre. De même, si vous changez les poignées d’un tiroir, vous allez certainement devoir reboucher les trous de l’ancienne quincaillerie. L’enduit de rebouchage est donc un produit dont vous allez rapidement avoir besoin. J’utilise un enduit de rebouchage blanc spécial bois. La couleur importe peu si vous comptez peindre le meuble. Le produit est facile à utiliser. Il suffit de l’appliquer avec une petite spatule puis de poncer l’excédant après séchage.

En ce moment, j’utilise un enduit pour bois achetée chez Action et je trouve qu’il fait très bien l’affaire pour les petites fentes. Comme beaucoup d’enduits, il se rétracte en séchant. Il faut généralement faire une 2e application. Sur les gros trous, il peut fissurer après peinture. Le Mastic Pour Bois Modustuc semble fournir de bons résultats pour un prix tout à fait correct.

Mon tube d’enduit pour bois et ma spatule pour reboucher les petits trous laissés par les anciennes poignées d’un tiroir

5 – Des pinceaux

Un jeu de pinceaux – C’est l’outil auquel on pense en premier lorsque l’on veut repeindre un meuble. Pas besoin d’investir dans une dizaine de pinceaux mais 2 ou 3 bons pinceaux sont tout de même nécessaires. J’utilise un pinceau à réchampir – un pinceau rond – pour les détails et les angles et un pinceau plat pour les surfaces plates. Vous pouvez aussi utiliser un petit rouleau, la fameuse patte de lapin des émissions de déco, pour peindre vos meubles. Cela donne un résultat plus lisse qu’au pinceau et c’est beaucoup plus rapide.

6 – Un chiffon doux

C’est l’outil pas cher mais néanmoins très utile. Préférez les chiffons doux et non pelucheux. Ceux en microfibre conviennent parfaitement. Le chiffon est indispensable pour enlever toute trace de poussière avant de peindre votre meuble. Bon pas vraiment d’article à vous recommander, un vieux drap découpé, un vieux T-shirt ou un vieux torchon feront parfaitement l’affaire.

7 – Un masque

Un masque anti-poussière – Il est important de porter un masque lorsque l’on ponce un meuble. Vous n’avez pas envie que les poussières de vieilles peintures et vieux vermis atterrissent dans vos poumons. Laissez de côté votre masque chirurgical et choisissez un masque à poussière de type FFP2. Ceux de la marque 3M sont sûrs et peu onéreux. Commencez avant des masques jetables et investissez dans un masque réutilisable si vous souhaitez faire de la rénovation de meubles une activité régulière.

8 – De l’essuie-tout

Votre bon vieux rouleau de sopalin – Au cours de votre relooking, vous allez forcément renverser un peu de peinture ou faire tomber des gouttes là où il ne faut pas (si cela ne vous arrive pas, bravo!). En général, il est préférable de nettoyer immédiatement, donc veillez à toujours garder un rouleau de sopalin à proximité. Une éponge dans un seau d’eau claire est aussi très utile pour nettoyer les gouttes de peinture égarées.

Si vous ne disposez pas d’une pièce dédiée à vos travaux comme un garage ou un atelier, je vous conseille de bien protéger votre environnement de travail. Disposez une bâche plastique ou de grands cartons sur le sol, sous le meuble que vous allez relooker afin de ne pas salir votre carrelage ou parquet. Et prévoyez suffisamment d’espace autour du meuble.

9 – Des gants

Des gants de ménage ou jetables – C’est la chose que l’on tend à oublier sur la liste des fournitures pour relooker une meuble. Les gants sont pourtant particulièrement recommandés lors de travaux de teinte sur bois. Cela évite tout simplement de se retrouver avec des doigts marron pour une période plus ou moins longue. Les gants protègent aussi vos mains en cas d’utilisation de produits agressifs comme le décapant.

Vous pouvez aussi porter des gants lorsque vous peignez. J’utilise de simples gants de ménage mais vous pouvez aussi utiliser des gants jetables qui offrent une meilleure précision mais ils sont plus fragiles.

10 – Des contenants en tous genres

Des emballages, des bocaux – Depuis que je relooke des meubles, je garde toujours des emballages alimentaires: pots de crème ou de fromage blanc, barquettes en plastique, bocaux de confiture. Cela permet de stocker des vis, des boutons de porte. J’utilise aussi ces emballages comme pots de peinture. Cela évite de tremper mon pinceau directement dans le pot d’origine et de salir tout le pot.

Bon relooking!

Voilà, maintenant que vous disposez de tous les outils et fournitures nécessaires pour relooker vos meubles, il ne reste plus qu’à vous lancer. N’hésitez pas à parcourir mon blog ou mon compte Pinterest pour trouver l’inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut